Suson

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

SusonSuson c’était mon surnom au lycée parce que j’avais, parmi les garçons, une réputation de suceuse pas complètement injustifiée. Dès le collège j’étais branchée sexe mais ma pratique se réduisait à de longues masturbations solitaires la nuit dans mon lit, particulièrement jouissives quand j’entendais ma mère et son amant s’envoyer en l’air sans trop de discrétion derrière la cloison qui séparaient nos chambres. Ma mère, mère célibataire et belle femme libre, n’a eu que moi comme enfant. Elle est infirmière à l’hosto et travaille parfois le soir ou même de nuit. A cette époque elle avait mis dans son lit le jeune pompier qui était venu présenter le calendrier en fin d’année. C’était un beau mec sportif et très gentil. Il lui faisait très bien l’amour à en juger par la tête de ma mère au petit déjeuner quand ils avaient baisé bruyamment une partie de la nuit. Le reste du temps il logeait à sa caserne.Un soir, j’étais plus âgée, lycéenne et ma mère était au boulot, il a sonné. Je l’ai fait entrer et nous avons discuté au salon de tout et de rien puis il a mis la conversation sur le sexe. Il voulait savoir si j’avais un copain, si j’aimais les filles etc … Comme ça me gênait j’ai fini par lui dire que l’entendre güvenilir canlı bahis siteleri s’occuper de ma mère troublait parfois mon sommeil. J’étais assise à côté de lui sur le canapé. Il m’a regardé et dit « t’as envie de voir comment c’est fait un homme ». J’ai hoché la tête pour acquiescer car j’avais trop ce désir. Il a ouvert son pantalon, baissé son slip. Il avait une belle queue longue et semi-bandée. Il m’a regardé et dit « Touche, tu verras c’est doux et tu vas la faire grossir ». Je l’ai pris dans ma main. J’ai tout de suite aimé ce contact. J’ai découvert son gland et ai été surprise par sa couleur. Pour voir de plus près je me suis mise à genou entre ses jambes et j’ai respiré son sexe. L’odeur un peu musquée m’a enivrée. Sa toison épaisse et brune était très douce et ses testicules très chauds. Je ne sais pas ce qui m’a pris mais je l’ai pris en bouche pour connaitre son goût qui m’a plu. Je l’ai sucé doucement maladroitement en lui tenant les couilles avec une main. Je l’ai entendu me dire « C’est bien continue». J’étais excitée et sentais mon sexe qui coulait dans ma culotte. Je l’ai sucé plus profondément et il a dit en me caressant la tête « c’est bien continue ». güvenilir illegal bahis siteleri Son pénis était devenu impressionnant et je n’arrivais pas à tout prendre en bouche. Il a pris ma tête à deux mains pour imprimer le rythme en accélérant puis à éjaculé un jet chaud au fond de ma bouche. J’ai joué avec son sperme dans ma bouche pour en connaître la saveur. J’ai été étonnée et ravie. J’ai tout avalé en me léchant les lèvres. Quand il eut remis son pantalon il m’a dit « tu seras douée pour sucer parce que tu aimes ça et ça se voit, mais ça doit rester un secret entre nous deux seulement ». Il est reparti et je suis allée sur mon lit masturber mon sexe tout mouillé. J’ai joui très fort en criant. Je n’ai jamais recommencé avec lui et il a continué de passer la nuit avec ma mère une fois par semaine. Il m’avait fait découvrir un plaisir intense qui ne m’a plus lâché. J’y pensais tout le temps et cherchait des occasions de recommencer. J’étais bien faite, pas farouche et j’ai appris rapidement à draguer les garçons qui me plaisaient. On s’isolait parfois dans les toilettes du lycée. Je les embrassais rapidement puis à genou je leur taillais une pipe comme ils disent. Ils devaient güvenilir bahis şirketleri en parler entre eux car plusieurs garçons qui ne me branchaient pas sont venus me demander si je voulais bien et j’ai toujours refusé. Pour se venger ils m’avaient surnommé « Suson la suceuse ». Un jour après la gym j’avais trainé sous la douche. Quand je suis sortie du vestiaire des filles, deux des garçons que j’avais sucés m’attendaient. On aimerait bien que tu nous le fasses ensemble. Je les ai trouvés marrants et on est rentré dans le vestiaire des garçons qui étaient vide. Ils ont tendus leurs bites et je les ai sucées tour à tour pendant qu’ils s’embrassaient à pleine bouche. Quand le premier à éjaculé dans ma bouche je me suis relevée et j’ai embrassé le deuxième pour lui déposer le sperme de son copain sur la langue. Puis je me suis accroupie pour finir le deuxième et déposé son sperme de la même façon entre les lèvres de son pote. Ils m’ont dit « on t’aime Suson, tu ne veux pas faire l’amour avec nous ». J’ai refusé en leur disant « non le truc que j’aime vraiment c’est le goût de votre foutre sur ma langue ». Ils ont ri. Je n’ai jamais sucé un homme par intérêt mais toujours pour mon propre plaisir. Et puis un jour j’ai rencontré celui avec qui je vis. Il adore lui aussi sucer et il me fait jouir intensément avec sa bouche sur ma chatte. On fait aussi l’amour de façon plus conventionnelle mais ce n’est pas ce qu’on préfère. Quand on veut pimenter nos rapports on se suce en public au fond d’une salle de ciné par exemple.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Yorum yapın