Première expérience en club

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Première expérience en clubC’était en 2015. Comme à mon accoutumé, je surfe sur le sites libertins et j’entame des discussions. j’ai ainsi échangé avec une libertine de 38 ans, célibataire et mère d’une fille de 16 ans qu’elle a eu très jeune. Elle n’était clairement pas mon style d’attirance physique, petite et ronde (155cm! alors que je fais 190 cm) mais le principal pour moi c’était d’avoir un beau visage et elle remplissait très bien ce critère.On a beaucoup discuté et on a convenu d’une rencontre en club. c’était la première fois que j’allais en club et j’avais l’appréhension de la découverte, mais surtout de l’attachement. Ah, je n’avais pas précisé, j’étais moi même en couple et lors de nos échanges, la libertine développait une attache de plus en plus forte que je ressentais à travers ses mots, et son envie je dirais impérieuse de me rencontrer. Ma peur n’était pas infondé car elle m’a avoué plus tard qu’elle a même montré ma photo à sa fille…On a donc pris rendez vous au 2 plus 2 à Montparnasse. Je la vois pour la première fois avec toute la gêne et l’excitation d’une rencontre improvisée avec une personne inconnue, virtuelle jusqu’alors. c’était un mardi soir et c’était presque vide dans le club. On était une dizaine je dirais, avec un ratio de deux femmes pour cinq hommes. je m’estimais donc heureux d’être accompagné. on s’est installé au bar et j’ai eu la chance d’avoir une pipelette devant moi car je n’avais rien à faire pour nourrir la canlı bahis discussion. Assise sur un haut tabouret les jambes croisées, je m’amusais à la caresser en l’écoutant sans vrai intéressement. Il faut dire qu’elle avait la mauvaise habitude de fumer et malheureusement pour moi, il y a point pire répulsif. Je devais l’accompagner au fumoir et c’était l’occasion de situations cocasses. On a été rejoint par des hommes seuls très sympathiques par ailleurs qui prenaient plaisir à discuter avec elle avec mon aval. Bizarrement je me sentais l’âme du prêteur ce soir là. après un mégot de cigarette et une bonne tranche de rire, on décide d’aller vers une room et je me laisse guider car c’est une habituée des lieux. Elle me fait rentré dans une pièce juste assez large pour le lit avec un verre comme mur pour les voyeurs. A peine rentré elle se retourne et ferme la porte à clé. Ce geste m’a étonné et elle m’a dit “tu comprendras”.Une vraie sauvage! elle a vite fait d’enlever ma ceinture, de baisser mon pantalon et de prendre ma queue à peine bouche. elle devait s’impatienter beaucoup plus que moi pour ce moment. Je sentais sa bouche experte sucer ma queue avec sa salive qui coule sur mes couilles et qu’elle ratt**** avec de précis coups de langue. Elle me pousse contre le lit et me lèche les couilles. La chaleur de sa bouche me détend pendant qu’elle me branle la queue avec sa petite main. Je n’ai pas l’occasion de réagir qu’elle baisse son soutien gorge bahis siteleri pour me montrer ses gros seins. Elle en est fière et elle a raison. Elle m’a ensuite branlé avec ses seins et elle était contente de voir ma queue passer sous son soutien gorge, disparaître entre ses mamelons et voir réapparaître le gland avec son méat bien ouvert vers sa bouche qu’elle lèche du bout de la langue. allongé sur le lit, je remarque qu’on a des spectateurs et elle me signale de ne pas leurs porter attention. c’est ce que je ne fais pas et je décide de leur montrer un bon show. Je prends les rênes et je mets la coquine à quatre pattes. Sa petite taille et ses rondeurs lui donne par cette position une courbure de fesse si parfaite, que seul son regard faisait bander l’audimat. j’ai mis mon préservatif, déplacé son string sur le côté et je l’ai pénétré avec une fougue sans pareil pour ne pas décevoir les voyeurs. C’est alors que j’entends la poignée de la porte fermée tournée…j’ai compris à ce moment son geste de tout à l’heure. Bien qu’elle ait trouvée sympathique la compagnie d’autres mecs dans le fumoir, elle ne se voyait pas pénétrer ce soir par autre queue que la mienne. Stimulé par cette idée, par l’exhib qu’on provoque, je me laisse entraîner par le moment et je saisis de plus en plus fort sa chatte en la tenant par ses jolis bourrelet. Je lui claque la fesse à plusieurs reprises et on l’entendait gémir à chaque coup de rein. Ma queue raide de plus bahis şirketleri en plus et avec ses grosses fesses devant moi, je lui doigte le cul. j’ai retiré ma queue et je voulais l’enculer mais c’était sans succès. Elle ne voulait pas, j’ai eu beau insister et j’avais presque réussi à avoir mon gland dans son petit trou mais elle serrait fort les fesses. Soit, sa chatte humide aller payer. Je me suis pris pour un acteur X et j’ai donné un trois quart aux présents de par la vitre pour leur offrir un joli spectacle de pénétration de chatte. Je ramonais sa chatte et elle a jouit assez vite! Elle a tressailli de partout pendant qu’elle ressentait son orgasme et je continuais à la défoncer à chaque soubresaut, au point ou son visage a roulé sous son corps. Et là elle s’est rassise et à mon grand malheur, sans m’offrir la finition que je voulais. Je suis resté planté là avec ma queue toute raide engorgée, qui ne souhaitait que déverser son jus chaud et salé dans sa bouche. Non, non, elle se rhabille et me dit qu’on y retournera après un ou deux verres….On a pris le verre comme elle a dit mais on n’est pas retourné. j’étais refroidi et je voulais rentrer. J’avais assez vécu de nouvelles choses pour ce soir. Peut être m’aurait elle offert son cul, je serais resté mais ce n’était pas le cas.on s’est quitté devant sa voiture ou elle m’a dit qu’on refasse ça à mon retour de vacance. je ne l’ai jamais rappelé comme un lâche aux yeux des femmes, mais le risque d’une attache qui impacterait ma vie de couple me semble bien plus grand. Je lui ai écrit en expliquant la motivation d’un coup d’un soir, non pas pour me soulager mais surtout pour la remercier pour cette très belle expérience.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Yorum yapın