Conte de Noel (Chapitre 2)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Conte de Noel (Chapitre 2)Maîtresse Carola eu un petit regard souriant envers sa petite soumise couinante, en attrapant la chaîne qui pendait du pied de maintien pour la raccorder à la laisse de sa petite Bitch pour la maintenir tendue.Elle tira ensuite les poignets de sa soumise vers le haut pour les bloquer par une chaîne bien tendue au pied de maintien. Puis elle détacha la courte chaîne d’entraves de chevilles, et y cadenassa une barre d’écartement à la place, qui etait munie de deux chaînes accrochées à l’anneau central. “ – Ce serait dommage de laisser tes petites couilles violettes et inutiles sans décoration!” Dit Maîtresse Carola, avec un sourire rempli de vilenie, tout en caressant le petit clito encagé et les petites couilles congestionnées, tandis que son autre main poussait le plug largement gonflé qui occupait l’anus de sa soumise.“ – MMMMMMMPPHHH ! I’ié’ , Mai’resse !Nannnnn! S’i vou plai …!MMMMMMMPPHHH !” Pleurnicha la petite soumise, dans un soupir, dont le petit clito était inexorablement congestionné dans sa minuscule cage que l’effleurante caresse des mains câlines de sa Maîtresse, ne fit que renforcer, avant de refermer la première des pinces munies d’un grelot assorti aux autres déjà présents.Mais Maîtresse Carola était pleine de fourberie, et une fois les deux pinces solidement arrimés aux petites couilles violettes, elle tendit les chaînes de la barre d’entrave, et fixa chacune d’elles aux pinces, provoquant ainsi une intense tension sur ces dernières.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! I’IE MAI’RESSE!!! MMMMPPHHH !!! ”Geignit la pauvre petite soumise, sous l’intense douleur. Ses yeux implorants, remplis de larmes se tournant vers ceux de sa Maîtresse.“ – Encore un manquement à ton statu, petite Bitch ! Et couine en sourdine !”Gronda Maîtresse Carola, tandis qu’une de ses longues mains avait reprit sa cravache, et tendait les chaînes qui étiraient les pinces de ses pauvres petits attributs violacées.“ – MMMMMMPPHHH !Aaarrrghhh! Pa’don, Mai’resse !me’ci, Mai’resse ! Haaaannnnn !   Mmmpphh… ” Geignit cette fois doucement la petite soumise, en reniflant et baissant ses yeux embuées, sous la douleur que provoquait la cravache de sa Maîtresse. “ – Tu vas rester bien sage pendant que je discute de ton « avenir »!”Dit Maîtresse Carola, dans un petit sourire ironique, en essuyant d’un de ses longs doigts, un peu de bave qui s’écoulait du bâillon gonflable, déposant ensuite des godes ventouses prévu pour la soirée sur le plateau, un gros plug boule, un gode vibrant, un gode noir et marron, un gode noir pas trop long, mais qui avait le pouvoir de monter et descendre une fois introduit dans l’intimité de l’anus choisi, enfin au centre de tout cela elle plaça un long et très imposant gode noir.“ – MMMMMMMPPHHH ! Nannnnn! Haaaaaaaaaaaaaaaa ! Mmmpphh… ” Soupira la pauvre petite Xaviera, en voyant les godes prévus pour son anus déjà largement dilaté par le plug gonflable dont sa Maîtresse venait d’actionner la vibration en mode maxi.“ – Maintenant tu peux couiner en sourdine et tortiller ton petit cul , petite Bitch ! Gare à toi si tu les fais tomber !”Ironisa Maîtresse Carola, en caressant de ses griffes le fessier offert de sa soumise, avant de lui claquer une fessée avec vigueur de sa longue main féline.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !’me’ci, Mai’resse ! Haaaaaaaaa !   Mmmpphh… ” Soupira la pauvre petite Bitch, dans son bâillon, sous la violente fessée, tout en regardant sa Maîtresse l’abandonner pour son ordinateur, s’installant canlı bahis confortablement dans son gros fauteuil, et rallumant la livecam pour commencer à discuter avec des internautes ravis du retour de cette féline Maîtresse et de sa soumise, qu’ils découvraient maintenant dans sa Confortable position sous tension.Elle expliqua les punitions en attente pour sa petite BITCH, ainsi nommée pour la soirée, et demanda l’avis de ses interlocuteurs pour son impertinence d’avoir discuter avec eux précédemment sans l’aval de sa Maîtresse. Les avis étaient partagés entre clémence et extrême sévérité, jusqu’à 50 coups de cravacheMaîtresse Carola trancha pour une faute lourde qui correspondait à 30 coups.Et à la demande générale, elle décrocha la live cam de son support pour faire une inspection en gros plan de sa petite Bitch, qui se tortillait doucement dans de petits couinements incessants, mélange de douleur de ses mamelons et de ses couilles étirées par le moindre de ses mouvements, associé au plaisir que lui procurait la vibrante intensité du plug gonflable qui occupait la totalité de son anus.“ – Je ne t’ai pas trop manqué, on dirait, petite Bitch ? ”Ironisa Maîtresse Carola, arrêtant la vibration du plug de sa soumise, se mettant ensuite à caresser de sa longue main manucurée la minuscule prison du petit clito congestionné de sa soumise, d’où s’écoulait un long filet de précum. Son regard d’azur se plongeant inexorablement dans celui presque absent par le plaisir sous la caresse de la pauvre petite Bitch.“ – MMMMMMMPPHHH ! Nannnnn ! I’ié’, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Soupira la petite soumise, en se tortillant un peu plus sous la main exploratrice de sa Maîtresse qui jouait avec ses petites couilles violettes dont les pinces qui les étiraient la faisait horriblement souffrir. Tandis que le gros gode noir se mettait à tanguer dangereusement sur le plateau, heureusement un peu calé entre les trois godes ventouses.Sans un mot, Maîtresse Carola le prit et le montra aux internautes en caressant avec, les chaînes des pinces qui étiraient les sensibles mamelons de sa soumise.“ – MMMMMMMPPHHH ! S’i vou plai, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Pleurnicha la pauvre petite Bitch, dont les tétons meurtris, lui embuait ses yeux aux longs faux cils papillonnants.“ – Montre à tous comment tu aimes ce BBC, petite Bitch ? ”Dit Maîtresse Carola , dans un vile sourire en faisant glisser l’imposant gode noir le long du corps de sa soumise, jusqu’au petit clito larmoyant, complètement à l’agonie dans sa minuscule cage, tout en remettant le plug gonflable en vibration maximale.“ – MMMMMMMPPHHH ! Haaaaaaaaaaaaaaaa !   Mmmpphh… ” Couina la petite Bitch, quand le plaisir intense qui se mit à vibrer dans son intimité, commençant à se frotter sur l’imposant gode que présentait sa Maîtresse à son entrejambe étirée.Son petit clito encagé était au bord de l’apoplexie.Heureusement, Maîtresse Carola arrêta assez vite la « danse » couinante d’excitation de sa petite Bitch, bien limitée par sa Confortable position pour continuer sa minutieuse inspection avec la live-cam .“ – Mmmpphhh ! Haaaannnnn !  Mmmpphhh ! ” Gémissait la petite soumise, le regard hagard d’excitation sous la « visite » guidée que lui imposait sa Maîtresse, mélange de tiraillements de chaînes, de poussées insistantes ou de caresses câlines des longues mains manucurées de Maîtresse Carola.Une fois qu’elle eu terminé de faire le tour de sa soumise, Maîtresse Carola prit un large masque de cuir muni d’un anneau à la bahis siteleri base du nez, et en masqua les yeux de la pauvre petite Bitch.Après une ultime caresse, elle abandonna à nouveau sa soumise.“ – Mmmpphhh ! I’ié’ , Mai’resse ! S’i vou plai …! Mmmpphhh ! ” Implora doucement la petite soumise aveugle, en entendant les pas de sa Maîtresse s’éloigner, tandis qu’elle continuait à se tortiller lascivement dans ses entraves, comme si ses petites fesses pouvaient retrouver le chemin de la main si câline.Maîtresse Carola expliqua ce qu’elle avait prévu pour la soirée de sa soumise le tout entrecoupé par les sévères punitions qu’elle allait attribuer à sa soumise pour ses incartades.”Un Training suck forcé avec le ring-gag, et engodée par le gode vibrant””Suivi d’une séance d’écuyère “”pour finir a quatre pattes comme une petite chienne , pour diverses introductio
ns et profiter de sous le joug de la fuck machine””Un deepthroat par mes soins toujours avec son ring-gag “”Ma petite Bitch goûtera enfin au BBCstrapon, toujours en cage, si les clés ne sont pas encore libres de leur prison de glace””Pour enfin me faire goûter la douceur de ses lèvres, et ainsi profiter de ma semence””Et tout est prévu pour la désaltérer pendant le cours de la livecam ;)”A toutes ses annonces, les internautes se pourléchaient déjà de profiter du spectacle qui allait leur être offert, surtout que Maîtresse Carola plaça la camera pour qu’ils ne perdent rien de la punition. Maîtresse Carola salua les internautes, et retourna vers sa couinante soumise, isolée par son éclipse.Elle fixa une chaîne supplémentaire à l’anneau du masque, qu’elle raccorda au pied de maintien, bloquant encore un peu plus les mouvements de sa petite soumise, intensifia le gonflage dans les deux orifices de sa soumise en actionnant les poires pendantes, puis après avoir retiré le plateau et son contenu, elle prit sa cravache.“ – Si tu as des doléances, Petite Bitch , Je t’autorise à les couiner bien fort que tout le monde t’entende ! ” Murmura Maîtresse Carola, en commençant à claquer doucement les petites couilles violettes de sa soumise, déjà horriblement martyrisées par les pinces.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! I’IE MAI’RESSE!!! MMMMPPHHH !!! ”Couina la pauvre petite soumise, sous l’intensité de la douleur des claquements sur ses petites couilles malheureuses.“ – Tu mérites de les garder encore, Petite Bitch ! ” Affirma Maîtresse Carola, en passant derrière sa soumise, échangeant sa cravache contre un paddle de cuir noir.En entendant les pas de sa Maîtresse la contourner, la respiration gémissante de la pauvre petite Bitch devint haletant d’anxiété. Maîtresse Carola assena un premier coup sec sur les fesses nues de la pauvre petite Bitch, mais sans laisser un temps de « réponse » à sa soumise, plusieurs autres suivirent. “ – MMMMMMMPPHHH !!! AAAHHHH !!! S’I OU’ PLAI, MAI’RESSE !!   MMMMMMMPPHHH !!! ” Supplia la pauvre petite soumise, en tortillant son petit postérieur comme si elle pouvait éviter l’avalanche de coups qui s’abattait sur sa blancheur laiteuse.« – Je n’ai pas compté ! Et toi , petite Bitch ? » Demanda ironiquement Maîtresse Carola à sa soumise gémissante, dont chaque mouvement étirait les multiples pinces dont sa Maîtresse l’avait affublé.“ – MMMMMMMPPHHH ! Nannnnn, Mai’resse! Pa’don, Mai’resse !! Mmmpphh… ” Soupira la petite soumise, en se laissant aller sous la longue main câline de sa Maîtresse , qui avait remplacé le paddle sur ses chaudes petites fesses. “ – Alors bahis şirketleri reprenons à zéro, Petite Bitch ! 20 pour cette première punition !” Dit Maîtresse Carola, en se remettant à caresser les petites fesses offertes à nouveau du cuir de son paddle.“ – Mmmpphhh ! Nannnnn! As au ‘ébut ! S’i vou plai …Mai’resse ! Mmmpphhh ! ”Implora doucement la petite Bitch ,en entendant l’avenir prévu pour ces petites fesses.“ – Couine et Compte !” Murmura Maîtresse Carola, en reprenant immédiatement la punition, faisant rebondir le paddle sur les petites fesses roses , tandis que sa longue main libre caressait les petites couilles violettes congestionnées.“ – Mmmpphhh ! ‘Ui , Mai’resse !  Mmmpphhh ! ”Soupira la pauvre petite soumise, se tortillant sous les caresses sur son petit clito emprisonné, et celles plus rebondissantes sur son petit fessier qui rosissait à vue. Bien plus sèchement que les précédents, le premier coup de paddle tomba, faisant cette fois une large trace rouge.“ – MMMMMMMPPHHH ! UN ! ” Couina la petite soumise, sous la sévérité du claquement.Avec la même sévérité, Maîtresse Carola en enchaîna 9 autres d’affilé sans s’arrêter, tandis que sa longue main libre emprisonnait toujours les petites couilles congestionnées de la pauvre petite Bitch.  “ – MMMMMMMPPHHH !!! 2,3,4,5,6 !AAARRRGHHH !!!,7,8,9,10 ! I’IE MAI’RESSE!!! MMMMPPHHH !!! ”Pleurnichait la pauvre petite soumise, dans l’impossibilité de se soustraire à la volée de coups de paddle qui lui chauffait ses petites fesses, et ses petites testicules ou régnaient une intense douleur.Sans un mot, Maîtresse Carola retira le masque qui voilait les yeux de sa soumise, les dégageant pour faire face à nouveau son regard embué.Elle retira les deux pinces qui torturaient les petites couilles de sa soumise, et commença a les malaxer avec encore plus d’insistance que précédemment.“ – MMMMMMMPPHHH ! S’i vou plai …, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Implora la petite soumise, se tortillant à en étirer à l’extrême ses petits mamelons ,tout en fermant les yeux sous la caressante emprise de sa Maîtresse, .Maîtresse Carola décrocha ensuite, les deux pinces avec leur chaîne, et dégonfla le baillon gonflable, le retirant du large ring-gag.“ – Ta langue!” Ordonna Maîtresse Carola, son regard azur plein d’autorité.“ – Nannnnn ! S’i vou plai …’as ça, Mai’resse !I’ié’, Nannnnn ! ” Pleurnicha la petite soumise, en sortant timidement sa langue, les yeux implorants se doutant de la suite prévue par sa Maîtresse .De ses longs doigts manucurés, Maîtresse Carola se saisit de la langue de sa soumise, et l’étira pour y fixer les deux pinces lestées de leurs chaînes, qui avaient rendu les petites couilles violettes de sa petite Bitch si sensibles. “ – NANNNN , AAARRRGHHH !!NANNNN !!! ”Geignit la pauvre petite bitch, sous la douleur qui s’empara de sa langue qui se mit à pendre sous le poids du lestage imposé.“ – On reprends ! Petite Bitch !” Dit Maîtresse Carola, en se replaçant derrière sa soumise, en claquant de nouveau les petites fesses de sa petite soumise.“ – NANNNN !!! PI’IE MAI’RESSE !!! S’OP !!! S’I OU’ PLAI !!! ” Implora la pauvre petite Bitch, qui s’était mis à baver abondamment sous l’étirement de sa langue, en se tortillant inutilement dans ses entraves pour essayer d’échapper à la suite de sa punition.“ – Tu aurais du compter, plutôt que geindre! Petite Bitch ! On reprends à dix, alors !” Dit Maîtresse Carola, reprenant inlassablement la punition sur le petit cul déjà bien rougi de sa soumise.“ – NANNNN ,11,12,13,14,15 !AAARRRGHHH !!16,17,18,19,20 !PI’IE MAI’RESSE !!! ”Supplia la petite Bitch, sa langue étirée par son lestage déversant un long flot de bave, et dont les yeux étaient embués de larmes prêtes à couler.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20